Attaques terroristes à Seytenga : 3 490 personnes déplacées internes enregistrées

Attaques terroristes à Seytenga : 3 490 personnes déplacées internes enregistrées

3 490 personnes déplacées internes ont été enregistrées, le 13 juin 2022, après l’attaque terroriste contre les habitants de Seytenga dans la région du Sahel, rapporte le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (Conasur).

Selon les chiffres, ces personnes viennent de 465 familles. Les enfants représentent 63,18% de ces personnes déplacées internes. 24,79 % d’entre eux ont moins de 5 ans.

Selon le rapport du Conasur, ce sont les habitants de seize villages qui ont aussi quitté leurs localités après l’attaque. Il s’agit entre autres de Soffokel et de Yattakou.

Pour mémoire, la ville de Seytenga a été attaquée dans la nuit du 11 au 12 juin 2022 par des hommes armés non identifiés. Selon le gouvernement, 50 civils ont été tués dans cette attaque.


Source: https://lefaso.net/spip.php?article113999

1 Commentaire(s)

01-07-2022, à 17:19:46

I

Laisser un message, un commentaire ?

Quelques articles similaires pouvant vous intéressés